En lisant ce livre, j'avais à portée de ma main : un feutre fluorescent, un stylo et mon cahier spécial "Douglas Kennedy" pour consigner des extraits touchants qui feraient vibrer ma sensibilité de lectrice.

J'ai choisi d'en partager deux sur ce blog, afin peut-être, de vous donner envie de découvrir l'univers de cet auteur américain.

"On ne connait jamais toute l'étendue de notre malheur jusqu'à ce que, un jour, un détail, parfois insignifiant, déclenche en nous une avalanche de tristesse refoulée depuis des mois, voire des années." (page 125)

"Ce que j'apprends dans mes cours, c'est comment réfléchir, interprêter le monde et comprendre que, dans la plupart des situations, il n'existe ni bien ni mal. Moralement, il n'y a que des zones grises." (page 233)

Fabienne

DOUGLAS