4eme de couverture : "Juillet 1939 : Lilian Shepherd, 25 ans, embarque sur un paquebot à destination de l'Australie, laissant derrière elle une famille aimante et un pays sur lequel plane l'ombre de la guerre. Le navrire est rempli de passagers venus d'horizons les plus divers, mais tous partagent un désir commun : repartir de zéro sur ce nouveau continent.

Pour une jeune femme à l'existence plutôt terne jusqu'alors, qui n'aurait jamais cru partir à la découverte du monde, c'est un voyage magique. Il y a un orchestre à bord, des bals costumés pour tous, et Lily n'a de comptes à rendre à personne. Elle découvre à chaque escale des lieux qui n'étaient pour elle que des noms mythiques - Naples, Le Caire, Ceylan -, et se lie d'amitié avec des passagers qui, d'ordinaire, n'auraient pas daigné la regarder. Des amitiés se lient, des amours naissent...

Mais les paillettes peuvent cacher de lourds secrets, et Lily s'aperçoit peu à peu qu'elle n'est pas la seule à fuir son passé. Dans ce microcosùe où les normes sociales sont bouleversées et où l'imminence de la guerre renforce les préjugés, tous les éléments sont réunis pour que le rêve tourne au drame...Lorsque le navire arrive à destination, deux passagers ont été tués, la guerre a éclaté et la vie de Lily est changée à jamais."

Nombre de pages lues : 412 pages

Mon avis : J'ai embarqué à bord du paquebot dans l'ombre de Lily, désireuse de connaître son périple de l'Angleterre à l'Australie, de comprendre son choix de partir pour une vie meilleure, de lier des amitiés avec toutes ces personnes qui voyagent pour diverses raisons, au prémice d'une guerre.

L'histoire est passionnante, captivante, même dans un espace réduit où l'on pourrait se croire en sécurité, le danger rôde. L'écriture de Rachel Rhys est magnifique, elle s'est inspirée de l'histoire vraie d'une amie de la famille, dont elle a retrouvé le cahier à spirale dans la bibliothèque de sa mère.

Ce livre est un dépaysement car nous partageons les escales de Lily, mais il nous interroge aussi sur les conditions sociales et les problèmes d'exclusions de certaines populations.

Un roman saisissant à lire absolument !

Rachel Rhys "Une vie meilleure". Traduit de l'anglais par Mélanie Trapateau. Editions Denoël, 2018.

Fabienne

RACHEL RHYS