4e de couverture : "Elevée au sein d'une famille aimante, la jeune Agnès Grey, fille d'un pasteur ruiné du nord de l'Angleterre, décide de tenter sa chance dans le monde en faisant gouvernante.

Pleine de bonnes intentions mais inexpérimentée, elle se heurte vite à l'hostilité des Bloomfield, une famille de commerçants enrichis, égoïstes et snobs. Désarmée face à l'indiscipline des enfants gâtés dont elle a la garde, elle sera renvoyée au bout de quelques mois. Sans désemparer, et dans l'obligation de subvenir à ses besoins, elle trouve alors un emploi chez les Murray. Jusqu'à l'arrivée du jeune vicaire Edward Weston..."

Nombre de pages lues : 275 pages

Mon avis : Je découvre l'écriture subtile d'Anne Brontë, elle décrit parfaitement le rôle des gouvernantes, l'ingratitude des employeurs, alors que les jeunes femmes qui s'emploient à ce métier, sont là pour faire l'éducation des enfants.

Anne Brontë met beaucoup de vécu dans l'histoire d'Agnès Grey, beaucoup de ses colères restées silencieuses afin de ne pas perdre son emploi. Comme sa soeur Charlotte, elle interpelle le lecteur afin de ne pas l'égarer.

J'aime beaucoup l'écriture d'Anne Brontë, elle est sincère, douce et en même temps elle sait s'affirmer, déclamer les injustices et le manque de respect à l'égard des gouvernantes.

J'ai passé un excellent moment de lecture...

Anne Brontë "Agnès Grey". Traduit de l'anglais par Ch. Romey et A. Rolet. Editions Archipoche, 2012.

ANNE BRONTE